La playlist du Choc du glam

Voici une bonne cinquantaine de morceaux pour accompagner votre lecture du Choc du glam de Simon Reynolds.

Vous y entendrez autant les héros consacrés de la saga glam que les seconds couteaux relégués aux oubliettes de l’histoire. Cette sélection vous donnera un très bel aperçu de la richesse esthétique de ce moment charnière de l’histoire de la pop.

Partager Facebook Twitter Email
Lié à
Simon Reynolds, Le choc du glam
20
Audimat éditions
https://audimat-editions.fr/media/pages/catalogue/simon-reynolds-le-choc-du-glam/92a10baedc-1619430160/cjaniaut_audimat_cover__web_front_hd-1024x1499.jpg
Simon Reynolds, Le choc du glam
Ajouter au panier
20

Une histoire exhaustive et captivante du glam dans la pop, de T.Rex et Bowie à Lady Gaga

Découvrez aussi

Art Sexe Musique est désormais disponible en français et vous avez peut-être déjà entamé votre lecture. Pour éviter les va-et-vient incessants sur votre barre de recherche, voici notre playlist ! L’occasion de revenir sur la carrière de Cosey Fanni Tutti, d’une prolificité rare, en solo et au sein de Throbbing Gristle, Chris & Cosey, CTI, Carter Tutti ou encore X-TG...

Lire l’article

Cosey Fanni Tutti a une carrière pluridisciplinaire qui traverse plusieurs décennies de créations artistiques outre-Manche. Vous pouvez lire ici un extrait de son autobiographie Art Sexe Musique, quand le duo COUM Transmissions formé de Genesis P-Orridge et Cosey Fanni Tutti et plutôt affilié à la performance est devenu le groupe pionnier de la musique industrielle Throbbing Gristle (TG), Genesis et Cosey étant rejoints par Peter Christopherson et Chris Carter.

Lire l’article

Le son "jiggy" des Ruff Ryders, belliqueux mais plastique et contre-intuitif au point d’en être presque crispant, a marqué le rap américain au tournant du XXIe siècle avant de s’évaporer sans que beaucoup ne le regrettent. Très confidentielle dans l’Hexagone, cette musique est pourtant restée imprimée dans les oreilles du rap-nerd adolescent qu’était à l’époque Julien Morel, ex-rédacteur en chef de Vice France. Il revient sur cette trouble épiphanie sonore et visuelle, qu’il avait alors absorbée comme une forme noire-américaine du trash metal des années 80.

Lire l’article
a été ajouté au panier
Voir le panier